Please enable JS

- Les Micro humains

NOTE DE LECTURE

AUTEUR: Bernard Werber

DATE: 13 mars, 2017

CATEGORIE: Romans

EDITEUR: Le livre de Poche

Cette note de lecture nous est envoyée par Béasihono

 

LES MICROS HUMAINS DE BERNARD WERBER, est le 2ème tome d'une trilogie intitulée la 3eme humanité. L'auteur nous propose dès le début de nous projeter dans un avenir somme toute assez proche, dans 10 ans.

Le héros est un scientifique entouré de son équipe. La réflexion les a conduits à penser que l'humanité pourrait être sauvée si on rétrécissait de 90% la taille de l'espèce humaine - soit d'une taille de 17 cm - pour engendrer moins de pollution - moins de famine - moins de fléaux.

Vous me direz : » il n'est pas le premier à y avoir pensé ! « cf le voyage de Gulliver et ses lilliputiens qui date de 1721, fruit de l'imagination de Jonathan SWIFT, ou bien le film "chérie j'ai rétréci les gosses".  Mais l'originalité de Werber c'est qu'il mêle à son récit la géopolitique - la mondialisation - les grands problèmes de la société. Et notre égo va être satisfait, le scientifique est français et pour une fois la Sté qui est fondée pour promouvoir ce concept des Emachs est française et fera des bénéfices phénoménaux jusqu'à ce qu'un grain de sable ne vienne enrayer cette machine…

 Nous voici face à une population d'emachs (prononcer MH, pour MicroHumains) composée à 90% de femmes et 10 % d'hommes (dont le rôle essentiel est d'être des étalons!!!), ils sont irradiés pour être plus résistants et pouvoir assurer toutes les taches périlleuses qui leur sont confiées (par leur intervention ils ont évité une catastrophe similaire à celle de Fukushima - ils sont chargés de rechercher et sauver des mineurs au Chili coincés dans une galerie qui s'est effondrée et est devenue inaccessible aux sauveteurs ordinaires, cette liste n'est pas exhaustive ...ils sont loués pour accomplir ces taches périlleuses et ne touchent aucun salaire - de vrais esclaves des temps modernes) - ils habitent dans une ville sous cloche de verre (ils en sont prisonniers ) et considèrent les "Grands" comme des dieux devant qui ils se prosternent.

Je dois dire qu'au début cette situation m'a mis mal à l'aise - cela s'est dissipé lorsque le scientifique décide le protéger les emachs contre la barbarie de certains humains pour qui ils ne sont que des jouets animés ou des esclaves - pour David il est indéniable qu'ils ont tous les attributs des hommes habituels - l'intelligence - l'humour - l'amour et tous les sentiments qui sont l'apanage des humains - Pour leur conférer ce statut d'humanité il faudrait que le pape reconnaisse publiquement qu'ils ont une âme.  Il posera directement cette question au pape lui même! Je vous laisse le soin d'ouvrir le roman pour avoir la réponse à cette question très brûlante et philosophique.
La terre ou Gaia pour les anciens se manifeste également de son côté par des tsunamis  des tremblements de terre - on aborde même le sujet de l'Atlantide. Il y a donc dans ce livre énormément de domaines abordés qui interfèrent les uns avec les autres et qui tiennent le lecteur en haleine jusqu'à la fin.